Étiquettes

,

Je profite du 1563e anniversaire du décès de Galla Placidia, morte le 27 novembre 450, pour évoquer les magnifiques mosaïques du mausolée qui porte son nom et qu’elle fit construire à Ravenne vers 430.

Fille de l’empereur Théodose 1er qui imposa la religion chrétienne comme seule religion dans l’Empire romain, Galla Placidia est également la demi-sœur d’Arcadius, empereur romain d’Orient et d’Honorius, empereur romain d’Occident. A la mort d’Honorius en 423, elle parvient à placer son fils Valentinien sur le trône de l’Empire romain d’Occident. Ce dernier n’ayant que six ans, elle assure la régence.

Rome était à cette époque devenue une ville peu sûre, régulièrement envahie et mise à sac par les barbares. L’Empire romain d’Occident s’était donc installé à Ravenne depuis le règne d’Honorius. C’est là que Gallia Pacidia fit construire un petit oratoire dédié à saint Laurent que l’on appelle à tort, « mausolée de Galla Placidia » car on a longtemps cru qu’elle y était enterrée. Les trois sarcophages qui s’y trouvent ne contiennent pourtant pas les restes de Gallia Placidia et ont été placés là beaucoup plus tardivement, sans doute au XIVe siècle.

Mausolee Galla Placidia1

Le « mausolée » est un petit bâtiment en forme de croix grecque, précédé d’un petit vestibule, qui mesure moins de 13 mètres de long. Son extérieur en briques, très épuré et sans aucune décoration, contraste avec un intérieur très richement décoré de somptueuses mosaïques. Ces mosaïques du début du Ve siècle ont été conservées dans un état exceptionnel.

Mausolee dit de Galla Placidia a Ravenne

La lunette au fond de la chapelle représente saint Laurent, à qui l’oratoire est dédié. Laurent était diacre qui vivait à Rome au IIIe siècle. Le pape Sixte II lui avait confié la responsabilité de la conservation des trésors de l’Eglise, c’est-à-dire l’or mais aussi les Ecritures. Après le martyr de Sixte, le préfet de Rome fait venir Laurent et lui ordonne de lui livrer les trésors. Le diacre lui demande alors un peu de temps et rassemble des orphelins et des indigents et les présente au préfet comme le trésor de l’Eglise. Ce dernier furieux le fait exécuter. Il meurt brûlé vif sur le gril.

Saint Laurent est représenté comme un personnage nimbé portant dans la main droite une croix et dans la main gauche un livre. Il se dirige vers un gril sous lequel flambent de nombreuses bûches de bois. A gauche, dans une bibliothèque ouverte sont entreposés les quatre Evangiles, reconnaissables aux noms des quatre évangélistes qui sont inscrits sur chacun d’entre eux.

Quand on l’a vue une fois, on n’oublie jamais cette petite chapelle miraculeusement échappée de l’Antiquité tardive. Si vous ne passez pas loin, faites un détour par Ravenne, vous ne le regretterez pas ! D’autant plus que le mausolée de Galla Placidia n’est qu’un des huit merveilleux sites de Ravenne inscrits au patrimoine de l’UNESCO.

Advertisements