Étiquettes

, ,

L'interieur de la nouvlle gare d'Orleans - Paris - Ile de France

Il y a 163 ans, le 15 novembre 1850, naissait Victor Laloux qui fut l’architecture de la Gare d’Orsay.En 1900, Paris accueillait pour la 5e fois en moins d’un demi-siècle, une Exposition universelle. Pour fêter le changement de siècle et éblouir les visiteurs étrangers, la France avait prévu une exposition encore plus ambitieuse que les précédentes. Elle accueillera 83 000 exposants et près de 50 millions de visiteurs ! Pour acheminer cette foule, le train est alors le moyen de prédilection. Cependant, la Compagnie des Chemins de Fer d’Orléans est pénalisée par l’emplacement de la gare d’Austerlitz, très excentrée par rapport aux Champs de Mars et à l’Esplanade des Invalides où se déroule l’Exposition Universelle.

Elle obtient donc de l’Etat la possibilité de construire une gare plus centrale à la place du Palais d’Orsay, l’ancien siège du Conseil d’Etat incendié par la Commune en 1871. En 1897, la Compagnie consulte trois architectes. Le projet est délicat. Il faut construire un bâtiment moderne qui illustre tout le savoir-faire français et impressionne les visiteurs de l’Exposition universelle sans pour autant dénaturer ce quartier prestigieux où le palais Bourbon voisine avec le Louvre et la Palais de la Légion d’Honneur. Victor Laloux remporte le chantier en proposant une immense verrière dont la structure métallique est dissimulée à l’extérieur derrière des façades de pierre à l’ordonnancement classique. Les travaux ne durent que deux ans. La gare est inaugurée le 14 juillet 1900 et c’est une réussite. A l’intérieur, le bâtiment est clair, moderne et fonctionnel et à l’extérieur, il s’intègre parfaitement dans l’élégant quartier parisien. Le peintre Edouard Detaille écrit d’ailleurs : « La gare est superbe et a l’air d’un Palais des Beaux-Arts. » On ne peut pas être plus visionnaire !

Pendant 39 ans, la gare accueillera les trains en provenance de l’Ouest de la France. Puis à partir de 1939, elle perd progressivement son utilité. Ses quais devenant trop courts pour l’évolution des transports ferroviaires, l’édifice voit d’abord sa fonction limitée au trafic de banlieue, puis dans les années 1950, le trafic disparaît pratiquement complètement. Commence alors une longue période d’incertitude. Menacée de démolition, la gare bénéficie du regain d’intérêt pour l’architecture du XIXe siècle au début des années 1970 et elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, le 8 mars 1973. En 1977, à l’initiative du Président Valéry Giscard d’Estaing, on décide d’y installer un musée présentant les collections de peinture, sculpture, photographie et arts décoratifs de 1848 à 1914. En 1978, le bâtiment est classé monument historique. Le Président de la République, François Mitterrand, inaugura dans ses murs, le nouveau musée d’Orsay, en décembre 1986.

Advertisements