Mots-clés

Mary Cassatt, Portrait d'Alexander Cassatt et son fils, Robert Kelso Cassatt, 1884, Philadelphia Museum of Art

Mary Cassatt, Portrait d’Alexander Cassatt et son fils, Robert Kelso Cassatt, 1884, Philadelphia Museum of Art

Bonne fête aux papas !

Il n’est pas facile de trouver un tableau illustrant aussi bien l’amour filial et paternel. La plupart des doubles portraits père/fils peints à travers les âges et même encore à la fin du XIXe siècle sont des portraits officiels laissant peu de place à l’intimité ou l’affection mutuelle.

Mary Cassatt, au contraire, représente un père et son fils saisi dans un instant de tendresse de leur vie quotidienne. Le jeune garçon est venu s’asseoir sur l’accoudoir du fauteuil dans lequel son père s’était installé pour lire son journal et a passé son bras autour des épaules de son père. Assis l’un contre l’autre, leurs vêtements noirs semblent fusionner pour ne former plus qu’une seule masse sombre alors que tout autour d’eux est peint dans des coloris très clairs. Leurs visages juxtaposés mettent en évidence leur ressemblance : même cheveux roux, même visage au teint pâle et aux grands yeux noirs mélancoliques…

Mary Cassatt a peint ce double portrait de son frère ainé, Alexander et de son neveu, Robert, venus tous deux lui rendre visite à Paris en 1884. Alexander Cassatt était un grand homme d’affaires américain, président de la société de chemin de fer, Pennsylvania Railroad. « Aleck » comme elle le surnommait affectueusement était un des neveux favoris de Mary Cassatt. Ce tableau illustre aussi bien le lien d’affection qui unit Alexander Cassatt à son fils que la tendresse que Mary éprouve pour son frère et son neveu.

Publicités