Étiquettes

,

Les Oiseaux - Braque

Bon anniversaire à Georges Braque, né le 13 mai 1882, il y a 131 ans aujourd’hui.

En 1952, le secrétaire d’état aux Beaux-Arts, André Cornu, lui commande une œuvre pour décorer les trois compartiments du plafond de la salle des vases et objets étrusques du musée du Louvre. Il s’agit donc de peindre trois grandes toiles qui seront installées au sein du plafond de l’ancienne antichambre des rois de France au Louvre (dite salle Henri II), richement sculpté et doré par Scibec de Carpi en 1557. Une gageure pour un peintre du XXe siècle au style épuré !

Dans les compartiments laissés vides par le grand menuisier des toiles de Merry-Joseph Blondel (La dispute d’Athéna et de Poséidon, La Paix, La Guerre) avait été installées sous la Restauration mais ces œuvres peu convaincantes ont été déposées en 1938. Georges Salles a alors l’idée en 1952 de commander une œuvre à un artiste contemporain pour compléter ce décor, dans la lignée des plafonds peints par Prud’hon, Ingres ou Delacroix dans d’autres salles du musées au XIXe siècle.

Braque accepte de relever le défi et travaille plusieurs mois sur place. Les Oiseaux sont inaugurés en 1953, en présence de l’artiste. Ce qui fait en quelque sorte de Braque le premier artiste exposé au Louvre de son vivant…

Pour réaliser ce plafond, Georges Braque s’inspire du thème de l’oiseau très présent dans son œuvre à la fin de sa vie. Les premiers apparaissent dans la série de toiles Les Ateliers réalisées entre 1949 et 1956, puis reviennent de façon récurrente dans son œuvre. Il les représente toujours de façon très schématique et peu figurative. Braque souhaite en effet s’affranchir de la réalité, même s’il s’en inspire car : « Écrire n’est pas décrire, peindre n’est pas dépeindre, la vraisemblance n’est que trompe-l’œil ». Ses oiseaux symbolisent la paix et la sérénité, mais aussi le rêve et l’évasion.

Les oiseaux de Braque, noirs sur fond bleu cernés de blanc, aux formes des schématisées et aux lignes simples volent ainsi désormais au milieu des ors de la monarchie et des armes et emblèmes d’Henri II et Louis XIV !

Publicités