Étiquettes

,

La grande vague de Kanagawa - Hokusai

Hokusai est un artiste japonais, spécialiste de l’ukiyo-e, mort le 10 mai 1849, il y a 164 ans aujourd’hui.

Ukiyo-e  est un terme japonais signifiant « image du monde flottant » qui désigne les estampes gravées sur bois à sujet profane qui se développent à l’époque d’Edo (1603-1868). Le Japon connaît alors une longue période de paix et de prospérité qui se traduit par une perte d’influence de l’aristocratie et l’émergence d’une bourgeoisie. Cette évolution sociale s’accompagne d’un changement des formes artistiques. L’ukiyo-e et ses estampes peu coûteuses supplantent progressivement l’aristocratique école de peinture traditionnelle. Les thèmes de l’ukiyo-e correspondent aux centres d’intérêt de la bourgeoisie : les jolies femmes et les courtisanes célèbres, les scènes érotiques, le théâtre kabuki, les lutteurs de sumo

A la fin de sa vie, Hokusai renouvelle le genre de l’ukiyo-e en introduisant un nouveau thème : les vues de paysages réels (contrairement à la peinture traditionnelle japonaise qui peint des paysages imaginaires). Ainsi, dans une de ses œuvres majeures est la série d’estampes Trente-Six Vues du mont Fuji (1831), les paysages sont rendus par une perspective à l’occidentale (point de vue unique, horizon bas) et un clair-obscur tout à fait étrangers à la tradition japonaise. La grande Vague de Kanagawa, plus connue sous le nom de La vague est la première et la plus fameuse vue de la série est un parfait exemple de cette synthèse réalisé par Hokusai entre l’estampe traditionnelle japonaise et certains éléments de la peinture occidentale.  « Image d’un monde éphémère et flottant », Hokusai saisit l’instant où l’énorme vague menace d’engloutir les petites embarcations. D’autre part, outre la perspective « à l’occidentale », on note l’utilisation du bleu de Prusse, récemment importé au Japon.

L’Ukiyo-e connaît un grand succès auprès des Occidentaux, après l’ouverture forcée du pays sur le monde extérieur à partir de 1858. Les grandes collections privées d’estampes japonaises d’Europe influencent alors fortement la peinture européenne et, en particulier, les impressionnistes.

Advertisements